Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 14:22

Dans la bibliothèque, à l’heure du goûter

S’exhalaient des parfums de menthe et d’oranger.

Tout en buvant le thé avec ma châtelaine,

Je regardais rosir son teint de porcelaine…

 

La clepsydre s’enroule aux doigts du vent léger.

Qui d’elle ou bien de moi, de l’autre est l’étranger ?

Autours des abat-jours toupillaient des phalènes.

Je chuchotais en vain de vieilles cantilènes...

 

Des nuées de coton épincent les buissons.

La neige cette nuit voltige en colimaçons.

Dans la trouble clarté des flammes, Marjolaine,   

Assise près de l’âtre, échevèle la laine…

 

Tout le long de l’hiver, en un secret verger,

Je la savais rêvée à ce charmant berger

Dont les moutons, l’été, transhument dans la plaine ;

Quant à moi je lisais quelques vers de Verlaine…

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Magnifiques textes dont la qualité littéraire est exquise, la sensibilité frémissante et le charme indéniable. Bravo pour cette belle collection.<br /> Cordialement, <br /> Fe
Répondre
P
Plaisir d'en partager l'évanescence...<br /> Amitiés poétiques
P
Amitiés poétiques et merci