Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Un été à...

    15 octobre 2014 ( #Un été à... )

    Les rimes s’amoncellent… Suspendus sur l’aplat calme et profond du ciel, Comme de grands vaisseaux étendus au soleil, Des œufs battus en neige, en cascade, moutonnent. De les suivre des yeux, les spectateurs s’étonnent : De quelle île lointaine émergent...

  • Il faudra vous y faire...!

    13 avril 2009 ( #Insurgé Poétique )

    Je ne peux négliger le funeste matin En filigrane inscrit sur les mains du destin, Si l’on porte le deuil du pouvoir poétique : Le monde de demain périra sans éthique ! Face à l’intolérance, aux dangers de l’affront, Je déclame ma rime et ferai toujours...

  • Ironie...

    13 avril 2009 ( #Insurgé Poétique )

    Un éditeur me dit laisser tomber la rime Moins le lecteur comprend plus le livre est vendeur, Qu’importe le moyen, l’argent n’a pas d’odeur, Seul compte le profit, n’en faisons pas un crime ! Le talent n’a plus cours, regardez la peinture, Plus c’est...

  • Fastueux...

    13 avril 2009 ( #Insurgé Poétique )

    A ta lèvre je bois la douceur sulfureuse D’un baiser sensuel et j’effleure à dessein La courbe palpitante autant que langoureuse Qui me laisse entrevoir l’ovale de ton sein. Ondule sous ma main la luxure infernale De tes reins excavés rutilants de désir...

  • Epitaphe...

    13 avril 2009 ( #Insurgé Poétique )

    Plutôt crever de faim et vivre vagabond Que de brader mon art car même moribond En moi, je porterai la richesse abondante, Celle qui nourrit le cœur de manière éclatante Et de l’être, en tous lieux, désigne les valeurs Dont les vertus de l’âme arborent...

  • Intemporel...

    13 avril 2009 ( #Les correspondances... )

    Calme langueur d’été sous le ciel alité Le jour a les couleurs que lui prête mon âme, Il respire à son pas les parfums qu’elle émane Et s’étire comme un chat plein de volupté… Entrelaçant l’azur et ses vastes auvents Olympien l’horizon, de sa lèvre nimbée...

  • En catharsis...

    13 avril 2009 ( #Vaincu par l'orage... )

    Je perçois tous vos mots le cœur en catharsis, Encollés, l'un à l'autre, à cette table, assis, Nul d'entre vous n'entend la vaste solitude Dont je porte, muet, la triste servitude. J'aurai voulu vous dire..., avec vous partager, A quoi bon, je me tais...

  • Ombre sans nom...

    13 avril 2009 ( #Vaincu par l'orage... )

    Coupable d'être née en un mauvais endroit, De l'humaine laideur l'innocente victime, Elle rode partout, sans ressource ni droit, Sans cesse côtoyant, la peur, la faim, l'ultime... Il arrive parfois, d'un bénéfique instant, Qu’elle aborde l'espoir abrogeant...

  • Insigne récompense...

    13 avril 2009 ( #Insurgé Poétique )

    A ceux qui font l’effort de voir et puis d’entendre, Penché sur le métier s’échinent rigoureux Et cherchent la beauté seulement pour comprendre, Appréhender le sens du monde ténébreux. A l’inventeur perclus cheminant dans le doute Mais qui sans compromis...

  • Extatique victime...

    13 avril 2009 ( #Poussière d'Oxygène )

    Effluve de silence, une voix sibylline Rode dans ma mémoire et trouble ma raison, C’est un chant, comme un hymne, ineffable oraison, Du possible au lointain la plainte cristalline… Brumeuse vision que mon âme câline, Sensible préambule, impalpable horizon,...

  • Au diapason...

    13 avril 2009 ( #Les correspondances... )

    Face à l’éternité ténébreuse des cieux, Musarde indéfini le murmure altérable Qui donne à l’apparence inerte un corps, des yeux, Une ombre et même cœur que le Tout vénérable… Intimiste alchimie émane des profondeurs L’ample métamorphose inscrite dans...

  • Admirable catin !

    13 avril 2009 ( #Insurgé Poétique )

    Luxure, vieille amie, admirable catin, Toi qui, de mon Ego, libère le sordide Et me surprends au matin aussi comblé que vide ; Laisse-moi, dans tes bras, oublier mon destin… Orgueilleux débauché, ta lèvre pour festin, J’efface de mon front l’inévitable...

  • Sentence...

    13 avril 2009 ( #Insurgé Poétique )

    L’un de ma rime dit : « qu’elle est d’une autre époque ! » L’autre d’un jugement énonce sa rancœur ; S’ils savaient, ô combien de leurs mots je me moque Et compose mon œuvre à l’aune de mon cœur… Insensible au verdict de l’humaine nature Qui de sait que...

  • Ancestrale mémoire...

    15 juin 2009 ( #Insurgé Poétique )

    C’est libre de m’épandre au-delà du destin Que je tisse la chaîne unissant toute chose Et du sentiment d’être alimentant ma prose Je partage avec tous l’admirable butin. Quelque soit la couleur de peau, frères humains, Sans grande différence, issus d’un...

  • Savoir-faire...

    23 juin 2009 ( #In Vino Véritas )

    Constant et rigoureux mû par la passion, Le maître des caveaux, dans l’ombre bénéfique, Élabore en secret l’élixir mirifique Et flatte les saveurs de son émulsion… L’excellence pour règle, unique obsession, Du cépage choisi, boqueteau prolifique, Il élève...

  • Dégustation.

    23 juin 2009 ( #In Vino Véritas )

    Affable préambule au divin récital, Délicat, le poignet, de gestes circulaires, Allège le nectar de ses pigments solaires S’exaltent les senteurs de son terroir natal. D’une larme, le vin embrase le cristal, De la coupe limpide aux sonorités claires S’évadent...

  • D'un verre de grenache...

    23 juin 2009 ( #In Vino Véritas )

    Fragrances de laurier, mélange de réglisse, D’eucalyptus, de mûre aux bouquets épicés, S’exaltent du cristal maints parfums prononcés, J’en respire déjà l’ineffable délice… Violette, une larme, ondoyante et complice, Enlumine mes yeux de reflets nuancés,...

  • Cueillette...

    25 juin 2009 ( #In Vino Véritas )

    Lors qu'arrive le temps des sanguines vendanges, Teintés de cuivre brun, d’un vieil or inédit, S’exaltent des couleurs dont le cœur s’ébaudit, Le cep offre ses fruits nimbés de cheveux d’anges… Délicate, une main dégrafe son corsage, De la grappe estimant...

  • Conquérants...

    13 avril 2009 ( #Vaincu par l'orage... )

    Défiant l’horizon d’un chant blasphématoire, Vers l’orient portant le rêve occidental, D’orgueilleux spadassins quittent le sol natal, Leur jeunesse et leur foi pour gage de victoire… Du désir vaniteux de rénover l’histoire, Convaincus des vertus d’un...

  • Epilogue...

    13 avril 2009 ( #Vaincu par l'orage... )

    Tant de chair que de sang, fugitifs papillons, Ils rampent résignés vers cette nuit trop sage Qui les attend là bas sans forme ni visage Et taraude leurs fronts de rocailleux sillons… Du fatal, contemplant les obscurs médaillons, Par la crainte éreintés,...

  • La fin d'une époque...

    13 avril 2009 ( #Vaincu par l'orage... )

    Hier, l’espoir de ceux que le monde mutile, L’oasis, le refuge où panser les douleurs, Sur ton sol, les migrants survivaient aux malheurs, Pour les persécutés, le clément domicile… Ô ! France, mon pays, jadis terre d’asile, De ton drapeau j’aimais les...

  • Aux pieds d'un mirador...

    13 avril 2009 ( #Vaincu par l'orage... )

    D’une ride sur l’eau, vivante sous l’étreinte, Otage de l’asphalte enténébré du sort, Nymphe frêle encollée au thorax de la mort Si fragile est le fil, de ton souffle l’empreinte… Pour simplement survivre, il t’arrive de feindre, Tu mandes de tes vœux...

  • Crépuscule...

    13 avril 2009 ( #Les correspondances... )

    Un résidu de vent, d’une frêle ridule, Tandis que l’horizon agonise et gémit, Sillonne les salins, la salicorne ondule ; Féminine en cadence elle danse et frémit… Un bosquet de roseaux, comme atteint de vertige, Baladin de l’étang par le charme emporté,...

  • Hélas !

    13 avril 2009 ( #Insurgé Poétique )

    Pour du monde oublier tous ces regards cupides Qui lorgnent sur la table un écho du festin Et flétrissent leurs cœurs pour un maigre butin ; Saltimbanque, j’irai dans des bouges sordides, Sur des sofas profonds aux miasmes fétides, Rechercher la tendresse...

  • Aubade...

    13 avril 2009 ( #Poussière d'Oxygène )

    A l’heure où, mal rasé, le jour suinte pouilleux, Irons-nous mon Amour aux pays des nuages Ensemencer le ciel de goélands sauvages Et de l’astre aviver le sillon merveilleux… ? Du vent, apprivoisons le souffle rocailleux, Sur l’aile des soupirs, au gré...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>